Vaccination Covid-19

Conformément à la stratégie arrêtée par le gouvernement, la campagne de vaccination contre la Covid-19 est entrée dans sa phase 2 et s’est ouverte cette semaine aux personnes âgées de plus de 75 ans résidant ou non en EHPAD et aux personnes présentant des pathologies à « haut risque ».

En plus du Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF) et du Centre Hospitalier Sud Essonne (CHSE), déjà opérationnels, le Préfet de l’Essonne et l’Agence Régionale de Santé ont décidé pour l’instant du déploiement de 14 centres de vaccination en Essonne.

Pour bénéficier du vaccin, les personnes de plus de 75 ans peuvent dorénavant s’inscrire dans n’importe quel centre de vaccination, par téléphone en appelant directement le centre concerné, ou sur les plateformes de prise de rendez-vous en ligne pour chacun des centres (par exemple doctolib.frmaiia.com et keldoc.com).

Compte tenu du grand nombre de demandes (environ 80 000 personnes sont concernées en Essonne à ce stade), du stock limité de vaccins et de l’absence d’obligation géographique (il est possible de s’inscrire dans n’importe quel centre de vaccination, et certaines personnes viennent d’autres départements pour se faire vacciner en Essonne), il ressort que les centres de vaccination ne sont pas en mesure de satisfaire toutes les sollicitations.

De fait, la Ville de Mennecy est quotidiennement interpellée par des dizaines de personnes qui ne parviennent pas à obtenir de rendez-vous.

Or ni la stratégie d’acquisition des doses de vaccins, ni celle de leur délivrance ne relèvent du champ de compétences communal.

Nous ne pouvons qu’inviter les Menneçois à s’armer de patience et réitérer leurs démarches pour solliciter un rendez-vous, en espérant que l’Etat arrive à assurer un approvisionnement de vaccins suffisant pour répondre aux demandes.

La livraison des vaccins, comme le dispositif actuel, sont appelés à évoluer progressivement dans les semaines à venir.

La Ville de Mennecy, si l’État l’accepte (ce qui n’a pas été le cas pour l’instant), mettra à la disposition de ses services des locaux ainsi que des moyens humains et matériels pour permettre d’ouvrir un centre de vaccination supplémentaire.